Humidité

L’humidité ne constitue pas un souci de santé à proprement parlé. Ce sont les conséquences de la présence d’humidité qui est source de problème, tant pour le bâtiment que pour les habitants.




Derniers articles

  • L’humidité, point trop n’en faut !

    16 novembre 2012, par Etienne

    Une question récurrente est celle de la concentration correcte dans l’air ambiant. En général, il est recommandé que l’humidité relative, exprimée en %, dans un espace fermé oscille entre 40 % et 65 %. Si l’humidité relative est inférieure à 40 %, la maison ne souffre pas, bien au contraire. c’est l’être humain qui semble souffrir. La gorge est sèche, râpeuse, on se précipite sur l’humidificateur pour rétablir la situation. Il semblerait que les symptômes énoncés soient en fait dus à une volatilité plus (...)

  • L’humidité d’infiltration

    15 novembre 2012, par Etienne

    Le temps et les vices de construction ont parfois des conséquences désastreuses quand ils s’accompagnent d’une pénétration d’eau liquide. Corniche bouchée ou défectueuse, joint érodé, tuiles envolées, tous ces aléas engendrent des soucis pour le bâtiment : dégradation de la structure, apparition de moisissures, de champignons. Les signes indiquant un problème d’humidité dans la maison sont : Des odeur de moisi, de terre ou d’alcool ; Des taches d’eau (infiltrations, des inondations ou des refoulements (...)

  • L’humidité ascensionnelle

    15 novembre 2012, par Etienne

    Ce sont des phénomènes de remontées d’eau en provenance du sous-sol ou d’une nappe phréatique proche. L’eau grimpe par capillarité à travers les surfaces poreuses de revêtement de sol ou les murs sur une hauteur pouvant parfois atteindre 2 mètres au-dessus des fondations. L’humidité ascensionnelle est évitée par la mise en œuvre, au pied des murs et sous les dalles de sol, de barrières étanches empêchant les remontées d’eau capillaire. Différentes techniques existent : elles sont l’affaire de spécialistes. (...)

  • L’humidité de condensation

    15 novembre 2012, par Etienne

    A certains endroits, de l’eau peut apparaître sous forme de tache ou de gouttelettes. Ce phénomène est le résultat de la rencontre de la vapeur d’eau et d’une surface froide. Les porteurs de lunettes connaissent bien ce processus quand venant de l’extérieur, ils pénètrent dans une pièce chaude(. La condensation est le signe que temporairement, l’air ambiant contient trop d’humidité. Depuis les années septante, l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments et les économies d’énergie sont (...)

rue de Montigny 29 - B 6000 CHARLEROI (Belgium) - + 32 (0)71 300 300 - sante@espace-environnement.be

logo Espace Environnement et Wallonie