Gsm et cancer



Sur le site de Teslabel, on peut lire un article du mois de mai qui présente les résultats d’une étude française qui met en évidence une relation entre l’utilisation du gsm et différents types de cancers au niveau de la tête.
Evidemment, comme le mentionne le directeur de l’étude : « Il faut raison garder. Cela ne veut pas dire que tous les gens qui téléphonent vont avoir une tumeur au cerveau » ... Mais néanmoins cela donne un certain contrepoids à "tout va bien Madame la Marquise" et fournir des arguments pour relancer le débat.

"Les résultats d’une enquête épidémiologique menée entre 2004 et 2006 à l’Université de Bordeaux sont enfin connus et publiés. Ils font plus que confirmer les résultats des travaux de Hardell et du programme Interphone : pour les utilisateurs dits intensifs du téléphone portable le risque de tumeur au cerveau est plus que doublé et malheureusement, comme dans l’étude Interphone, le curieux vocable "intensif" désigne un usage du portable pendant 896 heures en 5 ans, soit moins d’une demi-heure par jour !!! "

Article complet de Teslabel
Résumé de l’étude
Un autre article qui en parle sur "Robin des toits"




rue de Montigny 29 - B 6000 CHARLEROI (Belgium) - + 32 (0)71 300 300 - sante@espace-environnement.be

logo Espace Environnement et Wallonie