Accueil > INFOS POLLUANTS > Polluants chimiques > Parfums > Limonènes de synthèse !

Limonènes de synthèse !



On utilise de plus en plus de diffuseurs de parfum, mais les parfums ont également présents dans les produits d’entretien. Pourtant, une bonne hygiène ménagère est suffisante car elle assure une bonne qualité de l’air et élimine les mauvaises odeurs. Ces produits sont donc inutiles, produisent beaucoup de déchets d’emballage et sont de plus très coûteux.

Un parfum ne va pas éliminer les mauvaises odeurs, mais saturer l’odorat avec une autre substance odorante plus puissante. En d’autres termes, le parfum masque l’odeur mais ne la supprime pas.

De par leur rôle et leurs propriétés chimiques, les parfums sont très volatils et se répandent facilement dans l’air. Les différents produits parfumés que l’on trouve sur le marché [1]. Les limonènes synthétiques, qui entrent dans la composition des parfums de maison, sont des composés organiques très volatils qui se dispersent rapidement dans l’air au moment de l’utilisation des produits parfumés. Ils entrent donc facilement en contact avec les voies respiratoires.

Les limonènes synthétiques sont incriminés dans les problèmes de migraines, de rhinites et d’asthme. Les limonènes provoquent également des allergies au niveau de la peau (eczéma de contact). En fortes concentrations, ils sont irritants. Mais, même très fortement dilués, ils peuvent provoquer des réactions allergiques. L’exposition aux fumées d’encens (benzène et particules) provoquerait divers troubles de la santé : toux, asthme, voire même cancers. Certaines études indiquent un possible effet mutagène (c’est-à-dire provocant des mutations dans les séquences d’ADN) et génotoxique. Ce sont les enfants qui sont les plus sensibles.

Mais alors les parfums... que faire au quotidien ?

  • Eviter l’utilisation de désodorisants et parfums d’intérieur dans la maison et les proscrire dans la chambre d’enfant.
  • Une bonne hygiène ménagère assure une bonne qualité de l’air (voir : Entretenir sa maison).
  • Utiliser des oranges piquées de clous de girofle.
  • Des coupelles de bicarbonate de soude éliminent les odeurs désagréables dans les espaces fermés, au fond de la
  • poubelle, dans le frigo etc.
  • Eviter de se parfumer plusieurs fois par jour et trop abondamment ; parfumer ses vêtements, mais éviter le contact des parfums avec la peau.
  • Bannir les blocs pour WC : ils sont inutiles (efficacité très limitée) et polluants.
  • Préférer les bougies non parfumées (mais attention aux fumées de combustions incomplètes.



[1]Blocs pour chasse d’eau et blocs pour cuvettes ;
Lessives ;
Nettoie-tout ;
Produits pour les vitres ;
Produits pour le nettoyage de la vaisselle à la main ;
Shampoings, gels de douche, bains mousse ;
Crèmes hydratantes ;
Désodorisants pour sacs d’aspirateurs ;
Désodorisants pour textiles ;
Litière parfumée pour chat ;
Bougies et encens, etc.

rue de Montigny 29 - B 6000 CHARLEROI (Belgium) - + 32 (0)71 300 300 - sante@espace-environnement.be

logo Espace Environnement et Wallonie