Accueil > CONSTRUIRE RENOVER > Moins de substances dangereuses dans les revêtements de sol

Moins de substances dangereuses dans les revêtements de sol



A l’instar de la France et de l’Allemagne, la Belgique se dote d’une loi réglementant les émissions de substances dangereuses.
Cette réglementation touche pas moins de 170 substances chimiques. Les substances classées comme cancérigènes sont définitivement interdites à l’émission.

Si la ventilation est une solution pour diminuer l’exposition des habitants aux polluants, agir à la source est évidemment plus efficace. Mais que cela ne nous dispense pas pour autant de veiller à un bon renouvellement de l’air intérieur car il y a d’autres sources de pollution, ne fut-ce que la vapeur d’eau à la base des problèmes de condensation.

Après l’arrêté royal sur "Les émissions dans l’environnement intérieur de produits de construction", c’est une bonne nouvelle. Le communiqué de presse précise aussi que ce n’est qu’une étape et que les suivants s’attèleront aux revêtements pour parois et plafonds, ainsi qu’aux émissions des produits nettoyants et désodorisants.

Communiqué de presse.
Arrêté royal.




rue de Montigny 29 - B 6000 CHARLEROI (Belgium) - + 32 (0)71 300 300 - sante@espace-environnement.be

logo Espace Environnement et Wallonie