Accueil > CHAUFFER SA MAISON > Le CO, c’est d’abord dans la salle de bain mais pas uniquement ! La salle de (...)

Le CO, c’est d’abord dans la salle de bain mais pas uniquement ! La salle de bain, l’endroit le plus dangereux pour les intoxications au CO



L’hiver, la froidure, on se réfugie chez soi...

Sur le site de la Direction générale Sécurité et Prévention du SPF Intérieur, un rappel sur les risques de l’exposition au Monoxyde de Carbone (CO).

L’hiver est en effet la saison malheureusement privilégiée pour les accidents au CO, ce tueur silencieux, invisible, inodore et insipide issu d’une mauvaise combustion d’un matériel de chauffage ou d’un chauffe-eau.
Suite à un mauvais approvisionnement en oxygène au brûleur, tout le combustible n’est plus transformé en CO2 et en vapeur d’eau et, catastrophe, le système produit du CO.

Pourquoi cette recrudescence hivernale ?

Tout simplement pour garantir un meilleur confort et la meilleure santé de son portefeuille.

Le CO en quelques chiffres (source : rapport 2012 du Centre Antipoisons)

- En 2012, le CO a fait 1240 victimes, dont 23 décès.
- 925 victimes (74.5%) ont été intoxiquées au CO en raison d’un appareil de combustion dans leur logement.
- 29% des accidents se produisent dans la salle de bain, 23% dans le living.
- Les principales causes des intoxications à domicile sont les appareils individuels destinés au chauffage ou à la production d’eau chaude (64%).

Les accidents sont causés par :

- un manque d’aération,
- des appareils défectueux,
- une mauvaise évacuation des fumées (problèmes de cheminée).

Attention à la salle de bain !

C’est dans la salle de bain que se produisent la plupart des accidents, principalement dus à des appareils de chauffage ou des chauffe-eau défectueux. Toute personne qui dispose d’un chauffe-eau au gaz naturel (boiler au gaz) dans sa salle de bain doit redoubler d’attention. Les indices à prendre en considération sont :

- la couleur de la flamme, elle doit être bleue (orange= mauvaise combustion),
- la bonne ventilation des locaux par des ouvertures réglementaires vers l’intérieur et vers l’extérieur,
- un appareil de combustion au gaz doit être vérifié par un professionnel 1 fois tous les trois ans en Wallonie et à Bruxelles. Un appareil de chauffage au mazout, c’est tous les ans. Le chauffagiste est tenu de vérifier le bon état des ouvertures et le tirage de l’appareil.

Attention aux détecteurs de CO

L’article met aussi en garde contre les détecteurs de CO. Ils créent un faux sentiment de sécurité.
Le détecteur doit répondre aux normes en vigueur, être placé en respect du mode opératoire et remplacé en temps et heure.
Le site du centre antipoisons présente les conditions que doit remplir un détecteur de CO pour être agréé.
Il est préférable de faire contrôler chaque année votre chauffe-eau par un homme de métier ou de remplacer les appareils de plus de 20 ans.

Vous soupçonnez un problème de CO ?

En cas d’urgence, appelez le 112.

Pour toute autre question, contactez un installateur agréé.

Plus d’infos :
CO, un tueur silencieux chez vous
Les pages dédiées au CO sur le site du Centre Antipoisons
SPF Intérieur




rue de Montigny 29 - B 6000 CHARLEROI (Belgium) - + 32 (0)71 300 300 - sante@espace-environnement.be

logo Espace Environnement et Wallonie